Par la Rédaction
paru en mai 2018
L'Âme des Lieux N° 1
    • Ce que l'on voit
    • Ce que l'on sait et ce que l'on en dit

    La vision d’un géographe

    En géographie, un lieu peut être considéré comme l’empilement de trois strates d’informations. L’attachement éprouvé pour un endroit résulterait donc d’une subtile alchimie avec ces composantes.
    Par Jean-Baptiste Veber, professeur d'histoire-géographie

    ©KAZUEND


    Il arrive qu’un lieu nous enchante. Soudain, nous découvrons un paysage, une perspective, une atmosphère. Le temps s’arrête. Nous ne regardons plus, nous « éprouvons » ce lieu avec chaque fibre de notre corps. Il ne s’agit pas forcément d’un site exceptionnel, pourtant il le devient presque instantanément à nos yeux. Sans peine nous imaginons, après quelques tours de sentiers, être prêts à y revenir, à y vivre – à y terminer nos jours pourquoi pas. Nous sommes heureux et cette soudaineté du bonheur nous interroge : pourquoi ce coup foudre inattendu ? Po

    Lire la suite ?

    Vous êtes abonné ?

    Pour lire la suite, saisissez vos identifiants


    Quelle est l'adresse email avec laquelle vous vous êtes inscrit ?

    Pas encore abonné ?

    Abonnez-vous à l'Âme des Lieux !


    Abonnez-vous

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *