Par la Rédaction
paru en décembre 2018
L'Âme des Lieux N° 3
    • Le cimetière des Capucins et le roi de Tunis
    • Le palais de la Zisa et Al Idrissi
    • La chapelle Palatine et le roi Roger
    • L'église san Giovanni Degli Eremiti et les artisans arabes
    • L’oratorio san Lorenzo et le Caravage
    • Le palais Steri et la famille Chiaramonte
    • Le musée des marionnettes et les pupi 
    • Le palais Butera et Massimo Valsecchi
    • L’église gothique de santa Maria dello Spasimo et le jazz
    • La cathédrale, Frédéric II et son sarcophage
    • Les quattro canti et les saintes patronnes
    • La place Prétoria et Francesco Camillani
    • L’église du Gesù Serpotta et le maître du stuc
    • La palais Gangi, le prince de Lampedusa et Le Guépard 

    Quelques lieux à visiter à Palerme

    Nos « coups de coeur » de Palerme, joyaux architecturaux témoins du passé glorieux de la capitale de la Sicile. À découvrir en explorant les rues étroites et les marchés de la ville.
    Par Laetitia Fernandez, journaliste

    Le cimetière des Capucins et le roi de Tunis


    Il y a plus d’un siècle, les familles palermitaines venaient au cimetière des capucins le dimanche, comme on vient rendre visite à de la famille, à un proche. En Sicile, les vivants sont proches de leurs défunts. Les premiers occupants du cimetière furent les capucins, retrouvés morts dans leur monastère à la fin du XVIe siècle à l’époque des grandes pestes. Ils furent rejoints par les bourgeois et les aristocrates palermitains du XIXe siècle. Le cimetière fut fermé en 1880. On y trouve aussi la sépulture de Ayia, roi de Tunis, qui mourut à Palerme en 1622 après s’être converti… au catholicisme. Alexandre Dumas, visita le cimetière en 1836 et lut l’inscription : « Je naquis roi à Tunis, Poussé par le sort à Palerme J’embrassai la sainte foi La sainte foi et la vie honnête Me sauvèrent à l’heure de la mort.»

    Lire la suite ?

    Vous êtes abonné ?

    Pour lire la suite, saisissez vos identifiants


    Quelle est l'adresse email avec laquelle vous vous êtes inscrit ?

    Pas encore abonné ?

    Abonnez-vous à l'Âme des Lieux !


    Abonnez-vous

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *