Par la Rédaction
paru en mai 2018
L'Âme des Lieux N° 1
  • Paris
  • toits
  • toiturophile
  • Les 3 (petites) histoires
  • Un avion sur le toit
  • Patrimoine de l'Unesco ?
  • Chambres de bonnes et toits-terrasses
  • Tout un cinéma
  • Explorateurs urbains

Sur les toits : ça, c’est Paris !

Ils forment un paysage unique, une mer de zinc gris-bleu mouvante au gré de la lumière. Sources d’inspiration des peintres, photographes, cinéastes... et aujourd’hui candidats au patrimoine mondial de l’UNESCO. Du haut de nos « spots » coups de cœur, laissez votre regard planer sur ce symbole universel de la capitale.
Par Agnès Taravella, journaliste

Constitutifs de l’identité de la capitale, les toits de zinc se sont imposés dans la seconde moitié du XIXe siècle pour des raisons démographiques et économiques.

Quartier Marcadet, Paris © Yann Arthus Bertrand / HEMIS


L'histoire contemporaine des toits de Paris commence avec la transformation de la capitale par Napoléon III et le préfet Haussmann entre 1852 et 1870. Ce projet a pour objectif, entre bien d’autres, de répondre au problème de logement, lié à la très forte augmentation de la population parisienne au milieu du XIXe siècle. Même les combles des immeubles sont aménagés pour loger les populations les moins fortunées. La structure utilisée pour surélever les toitures est dite des « combles à la Mansart », du nom de l’architecte François Mansart (1598-1666) qui aurait popularisé, et non inventé, ce type de construction, un toit à quatre pans. Les terrassons (les deux pans supérieurs) sont en pente douce alors que les brisis (pans inférieurs) sont en très forte pente. Cette technique est donc connue bien avant le réaménagement d’Haussmann. Sur les clichés de Charles Marville (1813-1879) qui a immortalisé les rues de Paris avant leurs transformations, on peut voir des « chiens assis» , ces ouvertures dans le

Lire la suite ?

Vous êtes abonné ?

Pour lire la suite, saisissez vos identifiants


Quelle est l'adresse email avec laquelle vous vous êtes inscrit ?

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous à l'Âme des Lieux !


Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *