Par la Rédaction
paru en septembre 2018
L'Âme des Lieux N° 2
    • Européens et Kanak
    • Autonomie ou indépendance
    • Une économie diversifiée
    • Le nickel, atout ou illusion ?
    • Liens financiers avec Paris

    Nouvelle-Calédonie : quels liens avec la métropole ?

    Les habitants du « Caillou » se prononceront le 4 novembre prochain sur la souveraineté et l’indépendance de leur territoire. L’occasion de faire le point sur les relations entre Nouméa et Paris.
    Par Étienne Augris, professeur d'histoire-géographie

    Le 4 novembre prochain , les électeurs de Nouvelle-Calédonie, à l’exception des personnes arrivées après 1994, vont se prononcer sur une question longtemps repoussée : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? » Si le non semble devoir l’emporter, comme le prédisent les sondages et la réalité démographique, cette consultation conduit les habitants de l’île à s’interroger à nouveau sur leur rapport à une métropole distante de plus de 16 000 km. Avant d’examiner la situation actuelle, envisageons ce que ce rapport doit au passé violent d’un espace où les « victimes de l’histoire » sont nombreuses.

    Européens et Kanak


    Le territoire a été abordé pour la première fois par les Européens en 1774. James Cook lui donne alors son nom en raison de sa ressemblance avec les montagnes et rivières de la Calédonie (Écosse). Son surnom de « Caillou », utilisé par les descendants des colons, rappelle quant à lui la richesse du sous-sol. Les marchands et les missionnaires protestants et catholiques s’installent progressivement dans le deuxième quart du XIXe siècle et vont au contact de la population mélanésienne, aujourd’hui appelée kanak (le mot est invariable). Ceux-ci sont les descendants des premiers habitants, des Austronésiens arrivés du Sud-Est de l’Asie 1 000 ans avant notre ère.

    Lire la suite ?

    Vous êtes abonné ?

    Pour lire la suite, saisissez vos identifiants


    Quelle est l'adresse email avec laquelle vous vous êtes inscrit ?

    Pas encore abonné ?

    Abonnez-vous à l'Âme des Lieux !


    Abonnez-vous

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *