Par la Rédaction
paru en mars 2019
L'Âme des Lieux N° 4

      Élections en Inde : lutte serrée entre les nationalistes hindous et le parti du Congrès

      L’issue du scrutin repose sur la formation de coalitions des deux principaux partis avec les partis régionaux.

      Par Marjorie Cessac. Cartographie : Allix Piot


      Les Indiens iront voter en mai prochain. L’enjeu ? Reconduire – ou non – le Bharatiya Janata Party (BJP ou Parti du peuple indien) au pouvoir depuis 2014. Pour l’heure, deux hommes dominent le scrutin. D’un côté, l’actuel Premier ministre, le nationaliste hindou Narendra Modi. À 68 ans, ce brillant communicant joue son va-tout pour un second mandat. De l’autre, son principal rival, Rahul Gandhi. À 48 ans, le petit-fils d’Indira Gandhi ne rêve que d’une chose : redonner à son parti, Le Congrès, son lustre d’antan. Il pourra compter sur l’appui de sa soeur, Priyanka, qui a fait une entrée remarquée en politique en janvier dernier. Une belle carte pour Le Congrès qui mise sur la ressemblance de cette dernière avec sa grand-mère, Indira Gandhi.

      Lire la suite ?

      Vous êtes abonné ?

      Pour lire la suite, saisissez vos identifiants


      Quelle est l'adresse email avec laquelle vous vous êtes inscrit ?

      Pas encore abonné ?

      Abonnez-vous à l'Âme des Lieux !


      Abonnez-vous

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *