Par la Rédaction
paru en septembre 2018
L'Âme des Lieux N° 2
    • La découverte de Paris et les prémices de la période bleue
    • La force symbolique du bleu
    • La renaissance de la période rose
    • Déjà vers autre chose…

    Le Paris bleu et rose de Picasso

    Le musée d’Orsay, en partenariat avec le musée national Picasso-Paris, consacre du 18 septembre au 6 janvier prochains une exposition Picasso. Bleu et rose. Ces périodes, qui correspondent aux années 1901-1904 d’une part et 1904-1906 d’autre part, sont majeures dans l’oeuvre du peintre.

    Par Agnès Taravella, journaliste

    Deux ans avant le début de la période bleue, Pablo Ruiz Picasso est un jeune peintre catalan de dixhuit ans qui se nourrit de l’émulation artistique du Els Quatre Gats, un café de Barcelone où peintres, poètes et écrivains se réunissent pour y parler art et politique, à l’instar du Chat noir de Montmartre, à Paris. C’est là qu’il rencontre le poète Carlos Casagemas. Ce dernier l’accompagne à Paris lorsque le jeune peintre y représente l’Espagne à l’Exposition universelle de 1900 avec son tableau Les Derniers Moments.

    Lire la suite ?

    Vous êtes abonné ?

    Pour lire la suite, saisissez vos identifiants


    Quelle est l'adresse email avec laquelle vous vous êtes inscrit ?

    Pas encore abonné ?

    Abonnez-vous à l'Âme des Lieux !


    Abonnez-vous

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *